Jérôme Ravenet

Praticien des arts martiaux depuis son enfance et autodidacte en chinois, Jérôme s’inscrit en thèse sous la direction de François Jullien dès 1996 et soutiendra sa thèse sur « la question de l’esprit dans les traités fondamentaux du Taijiquan », à Paris VII le 17 décembre 2001 (mention très bien).

 Pour approfondir son questionnement sur le corps et la spiritualité en Chine, il entame simultanément des études de médecine traditionnelle et obtient son diplôme final en août 2004 auprès de l’Université d’Etat de Médecine de Shanghaï, puis enseignera à l’Institut de Médecine Traditionnelle Chinoise (IMTC France) et à l’Institut Shen Ming.